10 ans ! Ce chiffre rond sonne comme une réussite : celle d’un territoire qui sait user de son terroir et de son savoir-faire pour produire le meilleur ; celle d’orfèvres des fourneaux qui orchestrent ces produits pour signer une gastronomie reconnue ; et celle de centaines de convives qui apprécient la simplicité et les temps de partage des formules proposées. 10 ans ! Le festival prouve par sa longévité que la recette séduit et donne du plaisir. Quoi de plus prestigieux pour fêter une décennie que de donner à goûter la saveur de la truffe. Diamant noir du Quercy, elle incarne la subtilité des saveurs, le savoir-faire de ceux qui la récoltent et le doigté des chefs qui la cuisinent. Christian Constant, parrain de l’édition 2019, a accepté de se prêter au jeu. Il nous livrera son appétit pour la truffe et participera au Grand Banquet qui prévoit, bien entendu, d’incorporer le produit phare dans son menu.

Les 10 ans s’associeront également aux 900 ans de la cathédrale de Cahors. Quand l’intemporalité de l’une sert d’écrin aux plaisirs fugaces de l’autre… Des auteurs gastronomes se positionneront également sur cette ligne de temps en transcrivant les tendances culinaires et en rappelant, à nos souvenirs, les recettes du passé. Lot of saveurs continue sa route, alors ne changeons rien !  Venez, cette année encore, prendre tout simplement du plaisir et nous pourrons espérer fêter ensemble les prochaines décennies…

Jean-Marc Vayssouze-Faure
Maire de Cahors / Président du Grand Cahors

photo-constant

Christian Constant

Natif de Montauban, il fait ses débuts à Paris, au sein de l’hôtel Crillon puis dans les cuisines du Ritz. Dès 1996, alors à la tête de son tout premier restaurant : le Violon d’Ingres, Christian Constant reçoit une étoile MICHELIN. […]

Le festival doit, pour partie, sa renommée à ceux qui ont accepté de se prêter au jeu du parrainage. Qu’ils soient champions du ballon oval, vedettes de cinéma, chefs étoilés, habitués des plateaux télé… ils ont en commun leur goût incontesté pour la gastronomie et tout particulièrement pour celle du sud-ouest. […]

photo-marx